Des examens IRM de qualité dans la Principauté de Monaco, avec le CISM

Scanner ordinateur

L’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) est aujourd’hui considérée comme l’examen radiologique le plus performant, notamment pour la neurologie, l’articulaire et le rachis, mais également pour l’imagerie du pelvis masculin et féminin et pour l’étude des organes de l’abdomen supérieur.

Vous devez passer un examen IRM dans notre centre ? Faites confiance à notre secrétariat qualifié, qui adapte au mieux la procédure à vos besoins diagnostics.

Situés à Monaco, nous vous recevons pour une prise en charge rapide et dans le meilleur confort.

Nous réalisons, par ailleurs, des scanners et de la radiologie interventionnelle.

L’IRM, un appareil fermé ? Plus aujourd’hui !

L’IRM a toujours été considérée comme un examen effrayant à cause de sa structure fermée.

Il est vrai que les anciennes machines possédaient cet aspect clos mais il n’en est rien dans notre centre équipé d’une IRM de dernière génération, avec une structure totalement ouverte.

La forme de tunnel est nécessaire pour fournir une haute qualité et une vitesse d’examen efficace. Le fait qu’il soit plus spacieux évite tout risque de claustrophobie.

L’appareil peut être facilement visualisé sur le site officiel de Philips où sont disponibles des photographies et une vidéo de notre appareil INGENIA 1.5T !

Logo Philips

Le déroulement de l’examen IRM avec le CISM à Monaco

Phase 1

Le patient remet au secrétariat la prescription de son médecin et les éventuels examens précédents.

Phase 2

Le radiologue et le médecin vérifient le questionnaire de compatibilité. Il est indispensable de préciser si vous avez des parties métalliques présentes à l’intérieur du corps (clips ou prothèses d’interventions chirurgicales, tatouages…). Quelques-unes de celles-ci ne sont pas compatibles et peuvent être dangereuses.

Phase 3

Le patient doit se mettre en sous-vêtements (uniquement du coton). Tous les objets métalliques, comme les bijoux, les lunettes, les prothèses dentaires, doivent aussi être retirés.

Phase 4

Le patient s’allonge ensuite sur le lit avec les antennes spéciales (appareils spécifiques pour la réalisation des images). La partie du corps concernée par l’examen est placée au centre de la longueur du tunnel. Le patient peut porter un casque insonorisant, que nous lui fournissons, et dispose d’une sonnette d’alarme en cas d’urgence.

Phase 5

L’acquisition des images s’effectue en continu sur un temps prolongé, jusqu’à 3-4 minutes, avec des séquences différentes durant lesquelles l’appareil produit un bruit assez puissant.

Phase 6

Le patient peut se rhabiller. Entre-temps, les images sont reconstituées, imprimées sur papier, gravées sur CD et analysées par le radiologue qui annonce au patient le résultat final.

Quelles parties du corps sont étudiées à l’IRM ?

– IRM cérébrale

– IRM des orbites

– IRM de l’hypophyse

– IRM des seins

– IRM de la fosse postérieure

– IRM des oreilles

– IRM ORL et du cou

– IRM des glandes salivaires

– IRM de la thyroïde

– IRM du thorax

– IRM de l’aorte

– IRM de l’abdomen supérieur

– BILI-IRM

– URO-IRM

– IRM de l’abdomen inférieur

– IRM dynamique de la prostate

– IRM musculaire

– IRM de l’épaule

– IRM du plexus brachial

– IRM du coude

– IRM du poignet

– IRM de la main

– IRM du rachis cervical

– IRM du rachis dorsal

– IRM du rachis lombaire

– IRM médullaire

– IRM du bassin

– IRM des hanches

– IRM du genou

– IRM de la cheville

– IRM des pieds

– Autres…

Des questions ? Des craintes ? Nos radiologues vous répondent et vous rassurent

Recevons-nous beaucoup de rayons pendant l’IRM ?

L’IRM n’utilise pas de rayon X mais des ondes de radiofréquence et un champ magnétique. À ce jour, il n’y a eu aucun effet nocif sur la santé et le développement du fœtus. Les examens sont toujours réalisés en toute sécurité, et dans les règles en vigueur.

Est-ce un examen douloureux ou désagréable ?

Soyez rassuré : l’IRM est un examen absolument indolore, qui ne provoque pas de sensation particulière, à l’exception d’une éventuelle chaleur légère pendant l’obtention des images. Les faibles stimulations nerveuses, dues à la radiofréquence, sont rares et généralement peu significatives.

Le seul désagrément dont vous pouvez éventuellement vous souvenir est le bruit gênant de la machine, mais qui est cependant réduit grâce au port d’un casque insonorisant.

Dois-je me déshabiller pour pratiquer l’examen ? Même si ce n’est que pour le pied, par exemple ?

Oui. L’entrée dans une salle avec un champ magnétique est réglementée par des mesures de sécurité très strictes. C’est pour cela que les manipulateurs vous demanderont de retirer les objets métalliques tels que montres, boucles d’oreilles, colliers, bagues, bracelets… et de vous déshabiller en ne gardant que vos sous-vêtements en coton.

Nous vous fournissons dans tous les cas une chasuble couvrante à usage unique pour préserver votre intimité.

Dois-je me démaquiller ?

Uniquement pour des examens du massif facial, des orbites ou du crâne/cerveau. Certains maquillages brillants contiennent des matières à base de métal pouvant provoquer une surchauffe importante.

J’ai des tatouages. Dois-je les signaler avant l’examen ?

Oui. Comme pour le maquillage, les tatouages peuvent contenir de très petites quantités de métal susceptibles de chauffer pendant l’émission de la radiofréquence.

Dois-je rester à jeun ?

Cela dépend des examens demandés.

Pour les examens qui ne concernent pas la région de l’abdomen ou du pelvis, et pour lesquels il n’est pas prévu d’injection de produit de contraste, il est possible de manger même jusqu’à l’heure qui précède l’examen.

Pour tous les examens pour lesquels il est prévu une injection de produit de contraste, il est fortement recommandé de rester à jeun de 2-3 heures.